STARS ALSO DIE (2003 - 2008)

Composé, arrangé, joué et enregistré par Paul Levis.

Mixé par Paul Levis.

DES HEURES ENTIERES AVANT L'EXIL

Cette nuit, à quelques heures du lever du jour, une jeune femme lutte contre le sommeil. Elle parle depuis l’exil qui est le sien, explorant son passé, nous plongeant au cœur de multiples fictions, de multiples aventures, où il est question d’amoureux égarés, d’amis disparus, de passages à la clandestinité, de dangers imminents, de multiples ennemis qu’elle ne cesse de fuir dans un mouvement éperdu d’héroïne de film noir. Une fuite infinie hors du réel. Une lutte acharnée contre ses propres démons.

Entre récit et poème, Des Heures Entières Avant L'Exil est le monologue d’une femme structuré par la paranoïa, les méandres de la mémoire et la douleur de survivre.

NOUS ETIONS JEUNES ALORS

A cette époque, la pluie ne cesse de tomber de manière inquiétante, les dangers menacent, la peur rôde. Paranoïa, troubles de la personnalité, confusion entre réalité et fiction : trois jeunes gens parcourent la métropole. Nous Etions Jeunes Alors est le titre d’un récit d’anticipation, écrit par l’un d’entre eux. Un récit où il est question de propagandes massives, de fatigues inconnues, de maladies nébuleuses et de vastes complots. Quand le réel commence un jour à ressembler à cette fiction curieusement prophétique, les trois personnages, fuyant la ville et les maladies, trouvent refuge dans leur maison d’enfance.

Deuxième volet de la trilogie Stars also die, Nous Etions Jeunes Alors développe l’univers crépusculaire de Des Heures Entières Avant L'Exil et prolonge l’expérience d’une forme de narration hybride entre théâtre, récit et poème.

DANS LA ZONE INTERIEURE

Dans la vaste Métropole, un groupe clandestin, confronté à une perte de mémoire soudaine qui frappe la ville et efface progressivement la réalité elle-même, part à la recherche d’une zone légendaire.

Dans La Zone Intérieure est le troisème volet de la trilogie Stars also die après Nous Etions Jeunes alors et Des Heures Entières Avant L'Exil. On y retrouve donc certaines figures, certains motifs, déjà présents dans les deux premiers volets : réseau clandestin, actrice en mal de gloire, écrivain perdu dans sa fiction, maladie nébuleuse, propagande massive, exil volontaire, pratiques de résistance, paranoïa et complot, groupes de rock obscurs.